Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
scoop34.overblog.com

Fouineur au top, dénicheur de scoops

Montpellier, TAM : Boumaaz a bien été discriminé

Publié le 30 Avril 2013 par Jean-Marc Aubert

INFO SCOOP 34

Le conseil des prud'hommes de Montpellier, statuant en référé a jugé le 11 avril que la société des Transports d'Agglomération de Montpellier, la TAM, avait bien discriminé l'ancien responsable syndical de la CFTC, Djamel Boumaaz, connu pour avoir dénoncé les dangers du tramway au niveau du système de freinage. En décembre dernier, la TAM avait refusé de payer à Djamel Boumaaz ses dépassements d'heures de délégation syndicale, effectuant des retenues sur salaire. Lors de l'audience en référé, le salarié protégé avait révélé que la TAM avait en revanche rémunéré les heures de dépassement de délégation du responsable syndical de la CGT ! Selon Djamel Boumaaz, il s'agit d'une discrimination et d'un délit d'entrave qui seront jugés ultérieurement sur le fond, mais d'ores et déjà, la juge des référés a reconnu que les faits visés étaient établis. D'ailleurs, la veille de l'audience, la TAM a payé au plaignant les sommes qui avaient été retenues à tort...

A l'UNSA

Viré de la CFTC dans des circonstances rocambolesques, Djamel Boumaaz, plus que jamais syndicaliste dans l'âme et dans la peau vient de rejoindre les rangs de l'UNSA. Mais, il n'est pas salarié protégé pour l'heure et il a donc repris son activité à la TAM, où, il vient d'être affecté au service des contrôles des systèmes de sécurité du tramway de la ligne 1, au centre technique de la Mosson. "J'ai longtemps dénoncé le mauvais état de l'entretien des systèmes de freinage, ça m'a coûté cher dans ma carrière et voilà que la direction de la TAM m'a nommé à la mi-avril au dépôt de la Mosson, où je contrôle notamment tous les patins des rames du tram" ne mzanque pas de relever Djamel Boumaaz, qui ne prend pas cette nomination comme une punition. Au contraire, puisque les autres mécaniciens l'ont félicité pour ses actions et ses coups de gueule dans le passé, qui ont incité la TAM à améliorer ses mesures préventives pour éviter des dysfonctionnements sur les lignes du tramway, où deux drames ont eu lieu, dimanche à Nantes, où un enfant de 3 ans a été tué par une rame et mardi à Grenoble, où une filette a été grièvement blessée...

Jean-Marc AUBERT

Commenter cet article

philippe 02/05/2013 23:21

l

AUBERT 03/05/2013 08:21

Votre commentaire ne s'affiche pas.